L’ASBL en détails

L’asbl Lato Sensu en détails

L’asbl Lato Sensu a vu le jour sous l’impulsion d’un petit groupe de gens venant d’horizons différents. Nous développons principalement une activité d’éducation permanente de grande envergure.

Le milieu théâtral nous est particulièrement familier. De nombreuses pièces de jeunes auteurs, de jeunes metteurs en scène ont vu le jour grâce à l’appui de notre association.

Nous avons commencé par une soirée de présentation en août 2002, qui permettait à de jeunes talents encore peu connus de s’exprimer (théâtre, musique, arts plastiques,… ) dans la bonne humeur.

Forts de cette première rencontre et après quelques mise en places d’ordre pratique et administratif inévitables, nous nous sommes alors lancés dans la création de projets plus spécifiques, tels que la création d’un spectacle de théâtre de rue intitulé ‘Bonheurs’, de l’organisation de stages et ateliers s’adressant à tous les types de publics, qu’il s’agisse d’enfants, d’adultes ou d’adolescents, stages portant sur une discipline artistique ( théâtre, arts plastiques,…) ou de sensibilisation à une problématique contemporaine (lutte contre le racisme, information – déformation, l’homme et la nature… ), ce durant les vacances ou dans un cadre scolaire, et accessibles à un prix démocratique.

Votre projet est original,
inédit, impressionnant, décoiffant, troublant, décapant,
tordant,
hilarant,
délirant,
attachant,
passionnant …

Il nous intéresse !

Envoyez-nous votre dossier comprenant les grandes lignes de la réalisation qui vous tient à coeur.

Décrivez, en quelques mots, vos buts et objectifs.
Définissez les demandes et les attentes relatives au projet.

Particulièrement active dans le milieu théâtral, l’asbl usera de son expérience dans le domaine pour vous épauler à la concrétisation de vos idées.

LATO SENSU est là pour vous soutenir dans votre démarche artistique.

De nombreux projets ont déjà vu le jour en passant par notre organisation.

Soutien Lato Sensu

Depuis la création de l’asbl, tous les membres se sont investis dans différentes activités culturelles. De nombreuses propositions nous ont été présentées. A ce jour, nous avons pu concrétiser quelques projets dont voici un exemple.

Emma

David Bowie s’appelle David. Gustave Flaubert s’appelle Gustave.
David a sorti Ziggy Stardust dans les années 70. Gustave a écrit Madame Bovary à une époque genre Moyen-âge. David est une star du rock, le symbole androgyne de toute une époque. Gustave est mort il y a tellement longtemps qu’on ne sait même plus très bien quelle tête il avait, sauf que c’était un gros moustachu.

Franchement, entre les deux, vous auriez choisi lequel vous?
Je m’appelle Emma, j’ai dix-sept ans et j’ai d’autres choses à me taper que Flaubert.
Cette histoire est mon histoire.

Cramique et Gosette

Nous déployons également les ailes de projets initiés par de jeunes comédiens. Depuis bientôt 6 ans, le bouillonnant café-théâtre Cramique et Gosette ouvre les portes du monde théâtral et musical à de nombreux spectateurs grâce à notre appui.

Organisation de soirées à thème et d’expositions mettant en valeur de jeunes talents en arts dramatiques, plastiques, ou musicaux.

Alice de Visscher

Le projet « Je perds la tête » a mûri dans les greniers de la Galafronie pendant un an où la comédienne a travaillé seule en s’initiant aux techniques du théâtre d’objet et en bénéficiant des conseils de professionnels tels que Didier De Neck, Christiane Girten, Dominique Baeyens.

Sa collaboratrice privilégiée pour cette dernière étape de création est Dominique Baeyens (Minimansnô, les convoyeurs attendent, L’autre). Elle est « oeil extérieur », rôle proche d’un metteur en scène.

Ce projet a bénéficié d’une aide à la création du conseil du théâtre pour l’enfance et la jeunesse de la Communauté française et du soutien du service de la culture de la commune d’Ixelles.